Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Winter Brothers

Winter Brothers - Vinterbrødre

de Hlynur Palmason

avec Elliott Crosset Hove, Lars Mikkelsen, Peter Plaugborg, Michael Brostrup, Simon Sears

Genre : Drame

Nationalité : Danemark

Année de sortie : 2018

Durée : 01h34

Version : Couleur

Connu dans son village pour revendre de l’alcool frelaté, Emil travaille dans une carrière dans l’est du Danemark et vit chichement avec son frère. Ses collègues le trouvent assez excentrique, voire étrange. Le jour où un ouvrier tombe malade, Emil devient un suspect tout trouvé et même son entourage proche va s'éloigner de lui.

Avec un son et une image très travaillés, un récit très épuré, Winter Brothers, cette histoire de fraternité blessée, n'épargne pas nos émotions.

ER

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 21 Février 2018 au Mardi 27 Février 2018
  • Semaine du Mercredi 28 Février 2018 au Mardi 6 Mars 2018

Critiques

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    Dans l’univers glacial et glaçant de ce film très noir, tout est gris et blanc, terne, assourdi, angoissant, et les silhouettes humaines s’agitent à distance, comme si on regardait des insectes dans un bocal. C’est très étrange et déprimant, mais curieusement, le film est émaillé de scènes cocasses qui nous permettent de respirer. Plus intéressant d’un point de vue formel que pour l’histoire en elle-même.

  • Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Après que Guy Maddin et Bela Tar aient abandonné la partie , on pensait le genre définitivement disparu, mais avec Winter Brothers, Hlynur Palmason signe le retour du film hermétique. Et c’est une bonne nouvelle tant ce premier long métrage, situé entre rêve et réalité, très travaillé sur le plan visuel et sonore, bouscule allégrement le conformisme narratif ambiant.
    S’il faut chercher un sens à cette réalisation qui fourmille de multiples pistes, je retiendrai celui qui est esquissé par le récit d’une vieille histoire d’un mineur et de son chien qu’un de ses camarades raconte à Emil, tout en lui expliquant qu’il ne la comprend pas. Cette scène, la plus parlée du film, se concluant par un « il faut que tu partes » et par une gifle monumentale sur la joue d’Emil. Le frère « pas normal », érigé en bouc émissaire du malheur des mineurs, quitte donc la mine. Il semble d’ailleurs très bien s’en accommoder. Le film peut alors s’achever sur une scène identique à celle de son début, dans l’obscurité, la poussière et le vacarme du fonds de la mine, sauf que Johann n’est plus avec son frère.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • Beau temps mais orageux en fin de journée
  • Bienvenue à Zombieland
  • Capitaine Morten et la reine des araignées
  • Détective Dee
  • Le Monde est à toi
  • Le Poirier sauvage
  • Les Belles Manières
  • les indestructibles
  • Mary Shelley
  • My Lady
  • rita et crocodile
  • Simone Barbès ou la Vertu
  • Sur la plage de Chesil
  • The Devil's Rejects
  • The Intruder
  • Under The Silver Lake
  • Une Famille italienne
  • Une nuit en enfer
  • Une Pluie sans fin
  • Une Valse dans les allées
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.