Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Un violent désir de bonheur

Un violent désir de bonheur

de Clément Schneider

avec Quentin Dolmaire, Grace Seri, Francis Leplay, Vincent Cardona, Franc Bruneau

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2018

Durée : 01h15

Version : Couleur


Nouveau, acheter vos place en ligne :

E-billet

En 1792 le jeune Gabriel est moine, bien loin de Paris et de la Révolution. Pourtant les troupes de la Convention viennent réquisitionner le couvent pour le transformer en caserne. Si les membres de la confrérie ont la vie sauve, ils doivent cohabiter avec les soldats : tous les moines subissent cette situation sans broncher sauf un, Gabriel, qui finit par attirer l'attention du chef des révolutionnaires. Peu à peu le jeune homme va se laisser gagner par les idées nouvelles et même changer le sens de sa vie irréversiblement quand sa route croisera celle de Marianne, une jeune esclave affranchie… Ceux qui ont vu le film saluent la façon dont le réalisateur a réussi à s'emparer de motifs emblématiques de cette période de grands bouleversements, par une approche singulière voire insolite, en mêlant avec brio sacré et profane, références littéraires et musicales, avec une vraie sensualité, tout en sachant ménager les surprises.

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 26 Décembre 2018 au Mardi 1 Janvier 2019
  • Semaine du Mercredi 2 Janvier 2019 au Mardi 8 Janvier 2019

E-billet


E-billet

Critiques

  • Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Une vision de la révolution française très différente de ce qu’on a pu voir récemment avec Un Peuple et son roi de Pierre Schoeller.
    Les moyens mobilisés sont sans commune mesure, l’œuvre paraît ici quasiment artisanale. Pas de casting de prestige, pas de reconstitution grandiose, simplement le paysage naturel de la vallée de la Roya (qui connaît aujourd’hui d’autres péripéties) et un groupe réduit de comédiens (dont Quentin Dolmaire que la photographie rend semblable aux personnages de la peinture classique italienne) . Il en résulte une esthétique très naturaliste à laquelle nous ne sommes plus guère habitués. Ce qui nous déstabilise un peu d’autant plus que le ton général est assez littéraire et théâtral avec une dimension philosophique.
    Au total, cette originalité formelle et thématique stimule l’attention et mérite le respect.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.