Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Un beau voyou

Un beau voyou

de Lucas Bernard

avec Charles Berling, Swann Arlaud, Jennifer Decker

Genre : Comédie

Nationalité : France

Année de sortie : 2018

Durée : 01h44

Version : Couleur


Nouveau, acheter vos place en ligne :

E-billet

Beffrois est un commissaire un peu désabusé qui va bientôt prendre sa retraite. Mais une affaire de tableaux dérobés, avec un voleur aux méthodes particulières, l'amène à se lancer dans une dernière enquête aux multiples rebondissements...

La comédie française se porte bien. Après, entre autres, En liberté ! de Pierre Salvadori ou Le Grand bain de Gilles Lellouche, Un beau voyou en est une nouvelle preuve. Il se dégage de ce premier long métrage ambitieux et rafraîchissant une sincérité et un respect du spectacle et du spectateur qui font plaisir. Les répliques font mouche, les personnages ont du corps et les comédiens ne sont pas en reste. Charles Berling signe un superbe retour dans un rôle important, Swann Arlaud (Petit paysan) confirme toute sa singularité et Jennifer Decker est une sacrée découverte. Bref, pour paraphraser le titre du film, Un beau voyou est un beau début. JF

[nbsp]

Quelques images de la rencontre avec le réalisateur lors de l'avant-première du 14 décembre :

[nbsp]

 

 

Vendredi 14 décembre 2018 : avant-première du film et rencontre avec Lucas Bernard, le réalisateur, après la séance de 19h45

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 12 Décembre 2018 au Mardi 18 Décembre 2018
  • Semaine du Mercredi 2 Janvier 2019 au Mardi 8 Janvier 2019
  • Semaine du Mercredi 9 Janvier 2019 au Mardi 15 Janvier 2019
  • Semaine du Mercredi 16 Janvier 2019 au Mardi 22 Janvier 2019
  • Semaine du Mercredi 23 Janvier 2019 au Mardi 29 Janvier 2019

E-billet


E-billet

Critiques

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    L’atmosphère de ce film est déroutante, à la fois désinvolte, profonde et drôle. Il navigue entre polar et comédie avec des personnages bien définis : un commissaire solitaire et désabusé (excellent Charles Berling) sur le point de prendre sa retraite, un jeune marginal ténébreux et imprévisible qui se cherche (Swann Arlaud), une jeune femme restauratrice d’art, spontanée, effrontée et amoureuse (Jennifer Decker).
    Sans avoir l’air d’y toucher, Lucas Bernard, dont c’est le premier film en tant que réalisateur, nous parle à travers cette histoire de vol de tableaux, des inégalités sociales, de la solitude dans les villes, des liens familiaux qui se délitent. Il réussit, pour notre plus grand plaisir, à aborder ces thèmes avec légèreté et humour tout en nous entraînant dans une réflexion sur l’art et une promenade poétique dans les rues, les immeubles et sur les toits de Paris. C’est un beau film, original, tendre et divertissant.

  • Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Une comédie légère, élégante et peine de fantaisie. Bien construite, faite de rebondissements, elle sait, par moments quand on ne s’y attend pas, donner un peu, juste ce qu’il faut, de profondeur au récit. L’interprétation est au diapason qui met en valeur des dialogues bien ciselés. En outre Paris est joliment montré qu’il s’agisse des rues , des escaliers d’immeubles, des ateliers d’artiste ou même des appartements.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.