Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Un Amour impossible

Un Amour impossible

de Catherine Corsini

avec Virginie Efira, Niels Schneider, Jehnny Beth, Estelle Lescure, Ambre Hasaj

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2018

Durée : 02h15

Version : Couleur

À Châteauroux, fin des années 50, Rachel, employée à la Sécurité sociale, tombe follement amoureuse d'un Parisien de passage pour un travail d'interprète sur la base américaine. Après une liaison courte mais intense, Pierre refuse d'épouser Rachel et la quitte. De cet amour naîtra une fille, Christine, que le père ne reconnaît pas. Rachel conservera pour lui une passion qui ne va jamais s'éteindre…

Adapté du roman éponyme de Christine Angot dont la lecture avait « bouleversé » la réalisatrice de La Nouvelle Eve (99), Partir (09) ou La Belle Saison (15), ce film dresse le portrait d’ « une femme amoureuse qui va découvrir l'horreur, l'horreur de l'inceste entre sa fille et cet homme qu'elle aime. » « L'Amour Impossible, ici, est multiple : c’est celui d’une femme pour un homme qui la rejette, d’une femme pour sa fille, d’une fille pour sa mère, d’une fille pour son père et d'un amour interdit d’un  père pour sa fille : celui de l'inceste, aussi monstrueux soit-il. »

Pour ce nouveau projet, Catherine Corsini réussit un film très maitrisé et bouleversant qui sait être à la fois le portrait d’une famille, d’une femme et le portrait d’une époque (les années 70 à Châteauroux ou comment une femme sort de sa classe sociale, devient autonome et accède au plaisir). Ce film est d’autant plus réussi qu’il repose sur une performance d’actrice époustouflante (et discrète) : Virginie Efira est totalement convaincante, de la jeune femme un peu naïve jusqu’à la vieille femme qui revient sur ses aveuglements de femme seule…

Un film qui entre en résonnance avec Les Chatouilles d’Andréa Besconfd et Eric Métayer… d’autant qu’ils sont très éloignés stylistiquement…

DP

 

 

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 7 Novembre 2018 au Mardi 13 Novembre 2018
  • Semaine du Mercredi 14 Novembre 2018 au Mardi 20 Novembre 2018
  • Semaine du Mercredi 21 Novembre 2018 au Mardi 27 Novembre 2018
  • Semaine du Mercredi 28 Novembre 2018 au Mardi 4 Décembre 2018

Critiques

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    This is a man’s world, but it would be nothing without a woman… Inégalités sociales et sexisme dans la France de l’après-guerre composent la trame de ce film qui s’étire sur une cinquantaine d’années. Virginie Efira, lumineuse et d’un naturel époustouflant, donne beaucoup de force à son personnage fidèle et entêté. La mise en scène fluide, les décors trop lisses, contrastent étrangement avec le drame qui se noue. Malgré un récit forcément très elliptique, j’ai trouvé le film un peu long, j’ai bien adhéré au début et j’ai trouvé la dernière partie intense et forte, mais la partie centrale du récit aurait gagné à être plus condensée. Globalement, c’est quand même une histoire poignante et nécessaire.

  • Commentaire de CP |

    Virginie Efira montre une fois de plus son talent. Au fil de ce drame amoureux elle dévoile une palette incroyable de sentiments.
    Cette histoire d’amour est dès son commencement déséquilibrée, entre une jeune femme de milieu modeste, sincèrement amoureuse (lumineuse Rachel) et un jeune homme cultivé issu de la grande bourgeoisie abusant de son charisme et de sa condition sociale ( belle interprétation de Niels Schneider).
    C’est aussi une histoire d’amour mère-fille: de cette liaison naîtra Chantal, élevée par sa mère.
    Virginie Efira est admirable dans ce rôle de mère qui garde une dignité en élevant sa fille dans le culte de son père.
    Malgré quelques longueurs, le cheminement vers l’issue du drame se fait de façon fluide.
    La mise en scène très sobre rend parfaitement compte de L’atmosphère des années 50.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • ASAKO I
  • Bienvenue à Marwen
  • Bohemian Rhapsody
  • Border - Gräns
  • Deux fils
  • Doubles Vies
  • Edmond
  • Harry Potter à l’école des soricers
  • Harry Potter à l’école des soricers
  • Kirikou et la sorcière
  • L'Heure de la sortie
  • L'Homme Fidèle
  • L'Incroyable histoire du Facteur Cheval
  • L'Ordre des médecins
  • le grinch
  • Le manuscrit trouvé à Saragosse
  • Monsieur - Sir
  • nico et patou
  • Pédagogies alternatives et démocratie à l’école
  • Qui a tué Lady Winsley ?
  • Un beau voyou
  • Une Affaire de famille
  • Une jeunesse dorée
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.