Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

The Dead Don't Die

The Dead Don't Die

de Jim Jarmusch

avec Bill Murray, Adam Driver, Selena Gomez, Chloë Sevigny, Tilda Swinton

Genre : Comédie

Nationalité : U.S.A

Année de sortie : 2019

Durée : 01h43

Version : Couleur


Nouveau, acheter vos place en ligne :

E-billet

Dans la petite ville de Centerville quelque chose cloche. Personne ne sait vraiment quoi. Des nouvelles effrayantes circulent. L’inquiétude des scientifiques est à son comble. Un événement étrange et dangereux s’abat sur la ville : les morts sortent de leurs tombes et attaquent les vivants !
La bataille pour la survie commence pour les habitants de Centerville…

Après s’être essayé aux vampires dans Only Lovers Left Alive, le réalisateur toujours plus surprenant signe une histoire particulièrement hilarante et décalée dans laquelle les zombies cohabitent avec les vivants. Il retrouve des comédiens coutumiers de son travail : Bill Muray et Chloé Sévigny (Broken Flowers), Tilda Swinton (Only Lovers) ou
Adam Driver (Paterson).


The Dead Don’t Die ouvrira le festival de Cannes 2019, le 14 mai, en avant-première mondiale et sera aux Studio ce même jour !

Bande annonce

Séances

  • Mercredi 22 Mai :
    14h00
    17h30
    19h30
    21h30
  • Jeudi 23 Mai :
    14h00
    17h30
    19h30
    21h30
  • Vendredi 24 Mai :
    14h00
    17h30
    19h30
    21h30
  • Samedi 25 Mai :
    14h00
  • Dimanche 26 Mai :
    14h00
    17h30
    19h30
    21h30
  • Lundi 27 Mai :
    14h00
    17h30
    19h30
    21h30
  • Mardi 28 Mai :
    14h00
    17h30
    19h30
    21h30

E-billet


E-billet

Critiques

  • Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Vous avez raté le dernier train pour Busan ? Pas grave. Cliff Robertson, Ronnie Peterson, Minerva Morisson, Hank Thompson et Zelda Winston (au nom pas très net) vous attendent à Centerville sur un fond de musique country signée Sturgill Simp… son. Pour autant, rien à voir avec Patterson. Ici, on ne fait pas dans la poésie, quoi que … .
    Centerville, 738 âmes, son armurerie, ses Pompes funèbres, son centre de détention pour mineurs bien sages, son motel ... c’est un village tranquille, un peu comme le Monrovia (Indiana) de Wiseman. Mais c’est encore plus central, forcément.
    Bien sûr, « ça va mal finir » tant pour les autochtones que pour les hipsters venus de Cleveland (Ohio). Fallait pas abuser de la fragmentation hydraulique. Mais on prend ça du bon côté. Rien à voir avec la politique comme le dit JJ lui même (qui pour autant ne respecte même pas son script). C’est d’ailleurs pour ça que le chien de l’irascible Miller (?!) s’appelle Rumsfeld. Mais lui court encore.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.