Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

The Bookshop

The Bookshop

de Isabel Coixet

avec Emily Mortimer, Bill Nighy, Patricia Clarkson, James Lance, Reg Wilson

Genre : Drame

Nationalité : Espagne

Année de sortie : 2018

Durée : 01h53

Version : Couleur


Nouveau, acheter vos place en ligne :

E-billet

1959. À Hardborough, charmante bourgade du nord de l’Angleterre, la vie se déroule paisiblement jusqu’au jour où Florence Green, jeune veuve, rachète The Old House, une bâtisse vide, pour y installer sa librairie. Mais sans s’en rendre compte, Florence défie la puissante élite locale. Lorsque la libraire se met en plus à vendre Lolita, le sulfureux roman de Nabokov, c’est toute la communauté qui se manifeste, parfois même de manière insoupçonnée !

Adapté du roman éponyme de Penelope Fitzgerald, la réalisatrice de Personne n’attend la nuit (2015) propose une intrigue où le risque pris par son héroïne confronte celle-ci à une société ignorante, attirée par l’argent et la rivalité. The Bookshop a été primé des Goya du Meilleur film, du Meilleur réalisateur et de la Meilleure adaptation en Espagne.

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 19 Décembre 2018 au Mardi 25 Décembre 2018
  • Semaine du Mercredi 26 Décembre 2018 au Mardi 1 Janvier 2019
  • Semaine du Mercredi 2 Janvier 2019 au Mardi 8 Janvier 2019

E-billet


E-billet

Critiques

  • Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Fine et sensible observation de la domination de classe et de sa violence sournoise dans un coin un peu perdu et hors du temps du Nord de l’Angleterre à l’orée des années soixante.
    L’utilisation de la voix off prend tout son sens à la fin du film : rien n’est jamais fini, certaines valeurs se transmettent, l’espoir est toujours vivant.
    Un beau portrait de femme dans l’adversité.

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    L’action se déroule juste avant l’explosion sociétale de la fin des années 60, dans une Angleterre provinciale corsetée dominée par une aristocratie toute puissante. Une jeune femme veuve, solitaire, déterminée et indépendante entreprend d’ouvrir une librairie dans son petit village, mais elle doit affronter mesquineries, hypocrisie, morale guindée de la population locale, et surtout l’épouse du lord potentat de la région. Une atmosphère très anglaise et quelques personnages surprenants comme celui qui est interprété par Bill Nighy. C’est le beau combat d’une femme avant le féminisme.

  • Commentaire de CP |

    Je trouve que les critiques dans les médias ne sont pas tendres avec ce dernier film d’Isabel Coixet.
    J’ai passé un bon moment de cinéma: le choix des interprètes est judicieux, la reconstitution des années 50 est intéressante, des décors superbes, une belle lumière, de belles images.
    Le portrait d’une jeune femme courageuse qui souhaite réaliser son rêve en ouvrant une librairie dans un petit village anglais. Projet bien inoffensif avec le souhait de faire partager sa passion des livres et transmettre cette culture aux plus jeunes.
    Contre son initiative, on croise une galerie de notables hypocrites, mesquins et sournois.
    Bill Nighy est parfait dans un rôle de misanthrope.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.