Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Sofia

Sofia

de Meryem Benm’Barek

avec Maha Alemi, Lubna Azabal, Faouzi Bensaïdi, Sarah Perles, Hamza Khafif

Genre : Drame

Nationalité : Maroc

Année de sortie : 2018

Durée : 01h20

Version : Couleur

Casablanca, de nos jours. Sofia vit chez ses parents qui ont réuni pour dîner, son oncle, sa tante et leur fille, Lena, étudiante en médecine. Ces derniers viennent de la haute bourgeoisie marocaine et, autour de la table, la discussion tourne autour dun projet qui implique toute la famille et a de gros enjeux financiers. À la fin du repas, Sofia est prise de douleurs au ventre. Lena s'aperçoit que sa cousine est prête à accoucher et a fait un déni de grossesse. Sans rien dire aux autres membres de la famille, elle l'emmène à l'hôpital ; mais lenfant ayant été conçu dans une relation hors mariage, Sofia a un délai de 24 heures pour fournir les papiers didentité du père du nouveau-né, sinon, elle risque la prison…

Présenté dans la section Un certain regard du dernier festival de Cannes où il a reçu le Prix du scénarioet joué, dans le rôle titre, par Maha Alemi que lon a découvert dans Much lovedde Nabil Ayouch, Sofia sattache au personnage dune jeune fille rangée et un peu ingrate qui sefforce de ne jamais faire de vague et que personne ne remarque. La réussite du film est de faire de cette anti-héroïne et dune situation tristement banale, une œuvre à lampleur inattendue qui propose une description de la société marocaine en abordant des enjeux qui dépassent largement ceux du simple drame familial.

Si le début est assez haletant, comme une sorte denquête policière à la recherche dun père absent, Sofiasort des pistes convenues et surprend en ne se conformant pas au cadre attendu.

Son ampleur, malgré la modestie de ses apparences, nen est que plus forte et cest avec assurance que Meryem BenmBarek pour son premier long métrage décrit une violence sociale (avec victimes collatérales) qui fait jeu égal avec les violences sexistes.

« Lenjeu est moins de savoir qui est le père de lenfant que de montrer la pression quimpose une société qui ne conçoit pas une naissance sans mari. Du coup, le drame familial prend le pas et les jeux de pouvoir se font jour entre les personnages »dit la réalisatrice et son film fait penser à Sexe et mensonges, le livre de témoignages consacré à la vie sexuelle au Maroc, publié par Leïla Slimani lan passé. Véritable petite bombe à retardement, Sofia, le personnage tout comme le film vont vous surprendre.

                                                                                                                                                                                            JF

Bande annonce

Séances

  • Jeudi 20 Septembre :
    14h00
    17h15
  • Vendredi 21 Septembre :
    14h00
    17h15
  • Lundi 24 Septembre :
    17h15
  • Mardi 25 Septembre :
    14h00
    17h15

Critiques

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    Où l’on voit que la révolution sexuelle n’a pas encore atteint le Maroc, malheureusement… Tout est dit dans le texte du préambule qui rappelle la loi marocaine en matière de mœurs. Peur des commérages, hypocrisie, lâcheté, compromis, démissions, soumission, corruption, dur de rester optimiste dans un tel monde. Et Sofia (Maha Alemi, excellente) porte le poids de tous ces problèmes sur ses épaules et sur son visage pendant tout le film. Mais Meryem Benm’Barek, la réalisatrice, ne se contente pas de traiter uniquement la condition des filles, elle dénonce avec autant de force les inégalités sociales de la société marocaine. Sofia est un film riche, fort, émouvant et en même temps très sobre dans sa réalisation.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • BlacKkKlansman
  • climax
  • dilili à paris
  • Fortuna
  • Guy
  • L'Amour est une fête
  • La Garçonnière
  • quatuor à cornes
  • Leave No Trace
  • Les Frères Sisters
  • Libre
  • Mademoiselle de Joncquières
  • Okko et les fantômes
  • Okko et les fantômes
  • Première année
  • Sofia
  • Thunder Road
  • Volubilis
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.