Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Si tu meurs, je te tue

Si tu meurs, je te tue

de Hiner Saleem,

avec Jonathan Zaccaï, Mylène Demongeot, Golshifteh Farahani, Jane Birkin…,

Genre : Comédie

Nationalité : France

Année de sortie : 2010

Durée : 01h28

Version :

Philippe est un raté. Sortant de prison, il rencontre un soir où il picole comme tous les soirs Avdal, un kurde à la recherche d’un criminel irakien qu’il doit tuer. Aussitôt, Philippe et Avdal deviennent les meilleurs amis du monde. Avdal a prévu de faire venir à Paris sa fiancée Siba pour s’y installer avec elle. Mais le jeune homme meurt brutalement et Philippe doit s’occuper du corps…

Commence alors une comédie loufoque et tendre où l’on retrouve au hasard des rues de Paris, la magnifique Siba, le père d’Avdal, musulman obtus et sept Kurdes parisiens totalement décalés… Le film balance sans cesse entre burlesque et émotion, avec de vraies petites pépites : une scène de piano avec Mylène Demongeot, une rencontre improbable avec Jane Birkin dans un aéroport… Mais le dernier long-métrage de Hiner Saleem est transfiguré par la grâce de l’actrice iranienne Golshifteh Farahani (découverte dans A propos d’Elly) qui illumine toute la 2e partie du film.

DP
Filmographie : Vive la mariée (98), Vodka Lemon (03) et Les Toits de Paris (07)


+court métrage
L'évasion
France - 2007 - 09'17, de Arnaud Demuynck, Animation.



Bande annonce


Critiques

  • Commentaire de

    Je vous recommande ce film. Personnellement, il m'a beaucoup touché. C'est émouvant, sensible, drôle, beaucoup d'humour. Cette actrice iranienne est vraiment belle... et je regrette que l'on ne voit pas plus souvent Jonathan Zaccaï... a.m

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.