Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Marche ou crève

Marche ou crève

de Margaux Bonhomme

avec Diane Rouxel, Jeanne Cohendy, Cédric Kahn, Pablo Pauly, Clémentine Allain

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2018

Durée : 01h25

Version : Couleur


Nouveau, acheter vos place en ligne :

E-billet

À 17 ans Elisa veut profiter de son été sur les pentes du Vercors où elle a grandi. Mais sa mère quitte la maison et Elisa se retrouve seule avec son père pour s’occuper de sa sœur handicapée. Un poids tellement lourd à porter qu’elle bascule de l’amour à la haine… jusqu’à perdre pied.

Pour son 1er long-métrage la réalisatrice a choisi de raconter une histoire très autobiographique. Elle le fait sans le moindre pathos car, comme elle l’explique : « Jusqu’à mon entrée à l’école le handicap était mon quotidien et ma normalité. » Elle a choisi Diane Rouxel, nominée au César 2016 du meilleur espoir pour La Tête haute et a reçu le prix d’interprétation féminine au festival de Saint-Jean-de-Luz. « Le handicap exacerbe les liens affectifs et pose de manière plus générale la question du poids de ces attaches, de la culpabilité, de la jalousie, de la séparation. »

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 5 Décembre 2018 au Mardi 11 Décembre 2018
  • Semaine du Mercredi 12 Décembre 2018 au Mardi 18 Décembre 2018

E-billet


E-billet

Critiques

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    Quel film fort ! Encore plus quand on voit la discrète dédicace « à ma sœur » en bas à droite de l’écran à la fin, car cette histoire mise en scène par Margaux Bonhomme, est en grande partie autobiographique.
    Diane Rouxel est éblouissante en sœur dévouée et aimante et Jeanne Cohendy est époustouflante de vérité dans son rôle de polyhandicapée dont le calvaire quotidien nous est rendu palpable. Ces souffrances, ces contraintes, les conséquences sur l’environnement familial (excellent Cédric Kahn) et les relations professionnelles, tout est crument et simplement exposé. Mais il y a aussi heureusement des moments de respiration, de grâce et de bonheur simple qui viennent aérer ce récit, comme la très belle scène avec la fanfare municipale.
    On apprend beaucoup et on ressort très touché de cette séance, ce film salutaire aide à mieux appréhender comprendre et accepter les différences.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.