Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Les Invisibles

Les Invisibles

de Louis-Julien Petit

avec Audrey Lamy, Corinne Masiero, Noémie Lvovsky, Déborah Lukumuena, Sarah Suco...

Genre : Comédie

Nationalité : France

Année de sortie : 2018

Durée : 01h42

Version : Couleur

Les invisibles, ce sont les femmes fracassées par la vie comme Chantal, Lady Di, ou Beyoncé, qui ont trouvé refuge dans un centre d'accueil où elles peuvent compter sur Audrey, Manu, ou Hélène, travailleuses sociales infatigables, dont nul ne considère le combat. À un point tel d'ailleurs que la municipalité décide de mettre un terme à l'expérience, trop coûteuse et pas assez rentable ! Tous les moyens même illégaux vont alors être bons pour que l'Envol ne ferme pas… Après Discount en 2015 et Carole Matthieu en 2016, L.-J. Petit se penche à nouveau sur les héros de la vraie vie, et pour incarner ces résistantes modernes il a choisi majoritairement des femmes ayant connu la violence de la rue. Il voulait avec ce film « ancré dans la réalité, traiter un sujet peu montré sur les écrans et, parallèlement, tourner une comédie sociale utopique.»

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 20 Février 2019 au Mardi 26 Février 2019
  • Semaine du Mercredi 27 Février 2019 au Mardi 5 Mars 2019
  • Semaine du Mercredi 6 Mars 2019 au Mardi 12 Mars 2019
  • Semaine du Mercredi 13 Mars 2019 au Mardi 19 Mars 2019

Critiques

  • Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Un film bourré d’humanité sous toutes ses formes. Mais d’une humanité dont la richesse est hautement saccagée. Personne, professionnel ou pas, ne triche. On est certes dans la misère, mais on n’est jamais dans le misérabilisme et le rire succède à la tension. Le temps d’une fiction, on est aussi dans l’utopie Mais le film ne se laisse pas attraper si facilement qu’on pourrait le penser.
    Il eut été dommage que ce film ne soit pas programmé aux Studio. Il est vraiment dommage qu’il ne le soit qu’à la marge. Il est où, l’abbé Fontaine ?

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    Réussir à faire un film très réaliste sur la misère sociale sans une once de misérabilisme, sans manichéisme, et avec beaucoup d’humour, quelle gageure ! J’ai ri, j’ai été touché, passionné par le sort de ces femmes ordinaires qui se battent au quotidien pour survivre, trouver à manger, un endroit où dormir, se laver, face à une administration froide et rigide.
    Tous les personnages de ce docu-fiction sont remarquables, avec des personnalités bien définies et des problèmes très différents, jeunes, vieux, d’horizons divers, mais embarqués dans la même galère. Responsables de l’association et précaires ne font qu’un, ils luttent ensemble avec hargne et humour pour garder la tête hors de l’eau. Difficile cependant de garder de l’espoir face aux chiffres et aux statistiques de l’administration zélée et avide de résultats.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.