Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Les Confins du monde

Les Confins du monde

de Guillaume Nicloux

avec Gaspard Ulliel, Guillaume Gouix, Gérard Depardieu, Lang-Khê Tran, Jonathan Couzinié

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2018

Durée : 01h43

Version : Couleur


Nouveau, acheter vos place en ligne :

E-billet

Indochine, 1945 : Robert Tassen se relève d'un charnier. Il est le seul rescapé du coup de force du 9 mars perpétré par les Japonais, en réaction à la reprise en main du Tonkin par les Français. Parmi tous ces cadavres il y a celui de son frère. Après avoir été soigné par des villageois, Tassen se met en marche pour retrouver l'armée française, avec l'idée obsessionnelle de se venger : il lui faut, notamment, retrouver Vo Binh. Mais sa rencontre avec Maï va peu à peu bouleverser ses croyances, sa façon d'appréhender le monde, la vie… Si Guillaume Nicloux se penche sur notre passé colonial, il le fait par le biais d'un homme s'enlisant dans un territoire et une obsession, et n'élude pas la violence du contexte, la crudité des conséquences de cette violence, des comportements : brutalité dans les combats, brutalité dans la sexualité par des soldats abrutis de souffrance. Les Confins du monde est un film physique par son environnement, le climat, mais aussi par l'intensité des comédiens, exceptionnels !

Filmographie sélective : Le Poulpe (1998), Une affaire privée (2002), Le Concile de pierre (2006), Holiday (2010), La Religieuse (2013), Valley of Love (2015), The End (2016)

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 5 Décembre 2018 au Mardi 11 Décembre 2018
  • Semaine du Mercredi 12 Décembre 2018 au Mardi 18 Décembre 2018
  • Semaine du Mercredi 19 Décembre 2018 au Mardi 25 Décembre 2018
  • Semaine du Mercredi 26 Décembre 2018 au Mardi 1 Janvier 2019

E-billet


E-billet

Critiques

  • Commentaire de Hervé RIGAULT |

    J’ai souvent aimé les réalisations de Guillaume Nicloux inspirées par son imaginaire inquiétant envahissant des décors familiers.
    Cet imaginaire personnel est absent , me semble t il dans « les confins du monde. » Nicloux semble avoir été influencé par ses discussions avec Raoul Coutard qui fut un opérateur de talent, notamment pour Godard, mais qui s’est toujours avéré très complaisant envers l’univers militaire particulièrement celui des guerres coloniales. Porteur des mêmes valeurs, la « 317 ème section » de Schoendorfer avait au moins le mérite d’une certaine sobriété qui fait ici défaut.

  • Commentaire de Patgir |

    Un excellent film qui fait penser un peu à "Apocalypse Now" et un peu à "Un barrage contre le Pacifique". Il semble d'ailleurs que les films se déroulant au Vietnam réussissent très bien à Gaspard Ulliel, (la caméra est carrément amoureuse de lui). Les scènes d'une extrême violence alternent avec les scènes d'une extrême sensualité. Je ne connaissais que "Une affaire privée" de Guillaume Nicloux et cela me donne envie de voir ses autres films mais il semble que ce réalisateur parte dans toutes les directions.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.