Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Les Chatouilles

Les Chatouilles

de Andréa Bescond, Eric Métayer

avec Andréa Bescond, Karin Viard, Clovis Cornillac, Pierre Deladonchamps, Grégory Montel

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2018

Durée : 01h43

Version : Couleur


Nouveau, acheter vos place en ligne :

E-billet

Andréa Bescond incarne Odette, une danseuse à l'énergie contagieuse, qui boit beaucoup, parle fort, consomme des drogues et n'arrive pas à rester en place. Jusqu'au jour où elle pousse la porte d'une psy et raconte son lourd secret : enfant,  elle a été abusée, violée, par… le meilleur ami de ses parents, ce type si sympathique qui venait déjeuner le dimanche, et proposait toujours d’emmener la fillette en vacances avec ses propres enfants...

Adaptation réussie de son livre et son spectacle autobiographique, dansé et parlé, ce premier long-métrage a vraiment enthousiasmé le public d’Un certain regard, au festival de Cannes car les deux réalisateurs ont choisi de traiter ce sujet grave avec une légèreté singulière, et un décalage psychanalytique bluffant, qui, à lui seul, est le meilleur manifeste de résilience : la grande réussite de ces Chatouilles de montrer à quel point il est bon et beau de se réparer.

Le sujet de ce film ne doit pas faire peur : on sort des Chatouilles sans être abbatu, porté par la rage de vivre d'Andréa Bescond.

DP

Quelques images de la rencontre avec Eric Métayer :

Mardi 20 novembre, rencontre avec Eric Métayer après la séance de 19h30

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 14 Novembre 2018 au Mardi 20 Novembre 2018
  • Semaine du Mercredi 21 Novembre 2018 au Mardi 27 Novembre 2018
  • Semaine du Mercredi 28 Novembre 2018 au Mardi 4 Décembre 2018
  • Semaine du Mercredi 5 Décembre 2018 au Mardi 11 Décembre 2018

E-billet


E-billet

Critiques

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    Que peut-on montrer dans une telle histoire sans être plombant ? L’indicible, l’indescriptible, sont toujours en hors-champ, derrière une porte close… Selon les réalisateurs, Andréa Bescond et Éric Métayer, ce film est une auto-fiction, elle est basée sur des faits réels, mais adaptée avec beaucoup d’imagination, d’inventivité et même de l’humour.
    Le récit est éclaté « façon puzzle », donc non chronologique, forcément très elliptique, ponctué de séquences oniriques et de scènes de danse dans lesquelles Odette, le personnage principal, évolue tel un pantin désarticulé, à l’image de sa personnalité traumatisée, perturbée, et de sa mémoire éclatée. Grâce à l’écoute d’une psy bienveillante, on assiste à une lente reconstruction du puzzle de la mémoire par la libération de la parole. Culpabilité et incompréhension disparaissent au profit d’une soif de justice. Très intéressantes également, sont les réactions des parents, entre rage, regrets, déni, qui diffèrent énormément d’un protagoniste à l’autre.
    Enfin, j’ai bien aimé le montage, parfois lent, parfois très rythmé, avec de beaux raccords dans le mouvement, alternant les deux espaces temps, passé et présent, allant même jusqu’à les confondre dans une très belle scène où l’enfant et l’adulte se rejoignent. La jeune femme réussit à assumer son enfance et à vaincre son sentiment de culpabilité. Les Chatouilles est un beau film, parfaitement interprété, à la fois nécessaire et salutaire.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.