Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Le Caravage

Le Caravage

de Alain Cavalier,

Genre : Documentaire

Nationalité : France

Année de sortie : 2015

Durée : 01h10

Version : Couleur

Alain Cavalier est LE réalisateur libre par excellence : il filme comme il en a envie ce dont il a envie, à son rythme ! Après Le Paradis et Cavalier Express en 2014, il a voulu capter les liens exceptionnels, intenses qui unissent Bartabas, « l'homme-cheval » du théâtre équestre Zingaro, et son partenaire favori, Le Caravage : un duo « fait de rythmes et de mélodies musculaires qu'il faut capter à la seconde… une conversation silencieuse entre deux corps, dont l'un pèse huit cents kilos ». Connaissant la capacité de Cavalier (le bien nommé) à capter l'intime et son souhait que ses « films fassent frémir une eau dormante à l’intérieur d’un cœur », on peut augurer que Le Caravage corresponde à une expérience singulière et forte à la fois.

Sources : dossier de presse

Filmographie sélective : Le Combat dans l'île (1962), Thérèse (1986), Le Filmeur (2001), Pater (2011)

 

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 4 Novembre 2015 au Mardi 10 Novembre 2015
  • Semaine du Mercredi 11 Novembre 2015 au Mardi 17 Novembre 2015
  • Semaine du Mercredi 18 Novembre 2015 au Mardi 24 Novembre 2015

Critiques

  • Commentaire de Alain PENNEL |

    Il peut être utile de savoir, avant de se fier "naïvement" au titre du film, que "Le Caravage", pour Alain Cavalier, c'est un cheval, un cheval de Bartabas... Il s'agit donc de filmer un cheval... Pourquoi pas, mais à moins d'être un peu fétichiste des équidés, il m'a semblé difficile d'y trouver un réel intérêt - même si l'on connaît les chevaux et le dressage. Il est heureux que cela ne dure que 70 minutes.

  • Commentaire de Marie-France PILLET |

    Grâces soient rendues à A.Cavalier de nous donner à contempler la splendeur toute de puissance contrôlée, de divine légèreté et de suprême élégance du Caravage au travail sous la selle de Bartabas. Ceci pour l'émerveillement. Et pour le reste, le déroulement de son quotidien à l'écurie, les gestes d'amour, de tendresse réciproques, les caresses, les baisers, les soins minutieux, saisis par la caméra en plans serrés suscitent beaucoup d'émotion. Bravo au réalisateur pour avoir si bien su restituer la mystérieuse et fascinante relation entre l'homme et le cheval. Bouleversant.

  • Commentaire de Catherine FELIX |

    Un documentaire sans commentaire sur le cheval de Bartabas, qui donne à voir et à entendre sans parasiter l'image par des commentaires subjectifs ou pseudo-objectifs.
    Un documentaire à l'image d'un tableau du Caravage justement, clair obscur, toutes les nuances de marron déclinées entre la lumière et la pénombre...
    Un cheval qui est un roi mais un roi sans civertissement, bichonné, entouré de mille soins et attentions mais qui ne peut jamais exprimer sa fougue que le temps d'un entraînement au petit matin, fougue toujours contrôlée par le seigneur du lieu, Bartabas, l'homm- cheval qui démolit sa roulotte avec la même violence que son cheval enfermé dans son box frappe le sol, les tuyauteries de son sabot prisonnier...
    Un chef d'oeuvre, austère certes, mais un chef d'oeuvre, message d'amour d'Alain Cavalier à un cheval nommé étrangement Le Caravage...

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • 2 HANDICAPS / 2 CREATIONS   PARTAGE D’AVENTURES ARTISTIQUES
  • Carmen et Lola
  • Cold War - Zimna Wojna
  • dilili à paris
  • En liberté !
  • Heureux comme Lazzaro
  • High Life
  • Kursk
  • L'Amour flou
  • La Merveilleuse histoire de Mandy (Mandy)
  • Les Chatouilles
  • Les Vieux fourneaux
  • Petits contes sous la neige
  • Samouni Road
  • silent voice
  • Silvio et les autres
  • Suspiria
  • Un Amour impossible
  • Une vie de chat
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.