Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

La Fille de Brest

La Fille de Brest

de Emmanuelle Bercot

avec Sidse Babett Knudsen, Benoît Magimel, Charlotte Laemmel, Isabelle De Hertogh, Lara Neumann

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2016

Durée : 02h08

Version : Couleur

À l’hôpital de Brest, Irène Frachon, médecin pneumologue, découvre qu’il existe un lien direct entre la survenue de morts suspectes et la prise du Médiator, un médicament commercialisé depuis une trentaine d’années. Isolée, face à des interlocuteurs qui refusent de l’entendre, cette femme va mener un combat afin que la vérité sur cette réalité funeste puisse se faire connaître au grand jour, jusqu’à connaître une  explosion médiatique de l’affaire…

La réalisatrice d’Elle s’en va (2013) et de La Tête haute (2014) porte à l’écran l’histoire courageuse d’Irène Frachon, ce médecin qui a lancé l’alerte sur les effets secondaires mortels du Médiator, que Sidse Babett Knudsen – l’héroïne de la prestigieuse série danoise Borgen – incarne remarquablement. Il en advient « un film intense et bouleversant » !

Sources : dossier de presse, lemonde.fr.

Vendredi 29 octobre à 19h45 : film en avant-première et rencontre avec le médecin Irène Frachon, qui a inspiré le film, suite à la projection.

En partenariat avec le collectif 37 "Notre santé en danger"

 

Article La Rotative

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 26 Octobre 2016 au Mardi 1 Novembre 2016
  • Semaine du Mercredi 23 Novembre 2016 au Mardi 29 Novembre 2016
  • Semaine du Mercredi 30 Novembre 2016 au Mardi 6 Décembre 2016
  • Semaine du Mercredi 7 Décembre 2016 au Mardi 13 Décembre 2016
  • Semaine du Mercredi 14 Décembre 2016 au Mardi 20 Décembre 2016
  • Semaine du Mercredi 21 Décembre 2016 au Mardi 27 Décembre 2016

Critiques

  • Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Bien sûr, les esthètes les plus délicats peuvent trouver à y redire, mais La Fille de Brest apparaît comme un film très rythmé et très efficace un peu comme un rétroreportage et c’est ce qu’on attendait. Quand bien même cela peut paraître énorme, la puissance des big pharma, leur emprise sur la puissance publique sont démesurées (n’oublions surtout pas que deux de nos récentes ministres de la Santé Mmes Bachelot et Touraine ont été, à un moment de leur carrière, rémunérées par l’industrie du médicament, étrange coïncidence). Le jeu des procédures en matière d’autorisation du médicament comme en matière juridique ne résulte pas de l’imagination paranoïaque de la réalisatrice. Et il faut bien de la pugnacité aux lanceurs d’alerte pour s’opposer avec sucés à une censure à multiples visages. Certains ont également critiqué le jeu, jugé outrancier de Sidse Babett Knudsen, mais pourtant ceux qui connaissent personnellement Irène Frachon ont été frappés par sa fidélité au personnage. J’aurai tendance à leur accorder du crédit. Irène Frachon est une fonceuse qui, une fois lancée, ne se pose plus de questions. Et l’interprétation de Sidse Babett Knudsen lui rend justice.
    La Fille de Brest est donc bien un film des plus réalistes et le public ne s’y trompe pas au grand désarroi, d’ailleurs, d’une partie du corps médical plutôt mal à l’aise.

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    La Fille de Brest se regarde comme un polar : c’est rythmé, c’est fort, c’est haletant et souvent très émouvant. J’en suis sorti impressionné par le combat d’Irène Frachon, bien incarnée par Sidse Babett Knudsen, même si cette dernière peut donner l’impression de surjouer, il fallait bien montrer la détermination et la force de caractère de la pneumologue. Certains ont trouvé le film manichéen, je ne suis pas du tout d’accord, les représentants du laboratoire Servier ont effectivement fait preuve d’arrogance et de cynisme, ils ont été malhonnêtes et déloyaux, je trouve donc que leur représentation dans le film est tout à fait adaptée à la réalité. Emmanuelle Bercot a réalisé un film qui donne envie de se battre et de réagir, en ces temps de doute et de pessimisme, je trouve que c’est très bien.

  • Commentaire de Iliana Bagma |

    "La Fille de Brest" est un film très agréable à regarder. Un médicament appelé "médiatore" à été dénoncé car il cause la mort de centaines de personnes. Le médecin est déterminé à ne pas abandonner son objectif qui est de supprimer ce traitement qui fait des ravages. J'ai adoré le regarder. Je recommande ce film car il transmet un très beau message. Ne jamais baisser les bras.
    -Iliana

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • Ága
  • Amanda
  • Célébration
  • Changeons le système pas le climat
  • Diamantino
  • Frères de sang
  • Jean Christophe et Winnie
  • Le Grand Bain
  • Le Grand Bal
  • Le Rêve Français
  • Le Temps des forêts
  • Les Chatouilles
  • Les Confins du monde
  • Les Fleurs bleues
  • Les Veuves
  • Leto
  • Marche ou crève
  • mimi et lisa les lumières de noël
  • pachamama
  • Pupille
  • Voyage à Yoshino
  • Yeti et compagnie
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.