Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Katie Says Goodbye

Katie Says Goodbye

de Wayne Roberts

avec Olivia Cooke, Christopher Abbott, Chris Lowell, Nate Corddry, Mike Miller

Genre : Drame

Nationalité : U.S.A

Année de sortie : 2018

Durée : 01h26

Version : Couleur

Katie est serveuse de café dans un coin perdu du sud-ouest américain. Cette jeune femme généreuse et pleine de vie, qui rêve de partir à San Francisco, vit ses premiers amours. Mais son empathie envers les autres, voire aussi son apparente naïveté, font d’elle une proie facile. Si sa ténacité-même sera mise à l’épreuve par son entourage le plus proche, Katie ne désespère pas et n’abandonne pas ses rêves d’une nouvelle vie, ailleurs.

Premier film de Wayne Roberts, et première partie d’une trilogie – Richard says goodbye sera le second opus avec Johnny Depp – Katie says goodbye dresse le portrait solaire d’une jeune femme bienveillante qui croit en l’humain et en l’amour.

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 18 Avril 2018 au Mardi 24 Avril 2018
  • Semaine du Mercredi 25 Avril 2018 au Mardi 1 Mai 2018

Critiques

  • Commentaire de Patgir |

    Un très beau film se déroulant au fin fond de l'Arizona. Le paysage est un personnage important de l'histoire, les personnages sont bien interprétés, surtout la solaire actrice Olivia Cooke. Ce n'est pas du tout un film joyeux mais très intense en émotions.
    Malheureusement, le public des Studio a beaucoup perdu en qualité. La moitié du public est parti pendant le générique. Ils viennent pour bouffer le l'image et se casser. On n'aurait jamais vu ça dans les 80's ou les 90's.

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    Quelle peinture de l’Amérique, incarnée par le personnage de Katie (Olivia Cooke, très bien) ! Toute en énergie optimiste, toute en candeur immorale, avançant tout droit, naïve et têtue, toujours souriante, sans se poser de questions, amassant ses dollars pour partir plus loin à l’ouest. L’Amérique profonde est bien là, avec ses diners (petits restos routiers US), ses trucks, ses routes poussiéreuses, ses petites maisons préfabriquées délabrées, et surtout ses petits blancs déclassés qui font semblant d’avoir des valeurs et qui survivent avec leurs petits boulots. C’est désespérant, mais ils continuent de croire à leur rêve…

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • 7 Minuti
  • Big Data, quels contrôles ?
  • black panthers
  • En Guerre
  • Everybody knows
  • grenouilles et compagnie
  • L'Assassin habite au 21
  • La Mort de Staline
  • La Révolution silencieuse
  • Les Diaboliques
  • Manhattan stories
  • Miracle
  • No dormirás
  • Nous sommes l'Humanité
  • Place publique
  • Plaire, aimer et courir vite
  • Senses
  • Senses 3
  • Senses
  • willy et les gardiens du lac
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.