Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Heureux comme Lazzaro

Heureux comme Lazzaro - Lazzaro Felice

de Alice Rohrwacher

avec Adriano Tardiolo, Alba Rohrwacher, Nicoletta Braschi, Sergi López, Luca Chikovani

Genre : Drame

Nationalité : Italie

Année de sortie : 2018

Durée : 02h07

Version : Couleur


Nouveau, acheter vos place en ligne :

E-billet

Après Les Merveilles qui faisait la chronique d’une famille italienne en Ombrie, Alice Rohrwacher oppose, dans un hameau isolé du monde, une aristocrate propriétaire terrienne à une famille d’agriculteurs pauvres qu’elle exploite avec des méthodes dignes du système féodal. Parmi eux, le jeune Lazzaro, doux et honnête, se lie d’amitié avec Tancrède, le fils rebelle de la marquise. Suite à un accident, tout bascule : le film glisse alors vers la comédie à l’italienne avec un ton original qui mêle dénonciation politique et allégorie. Tout en rappelant les multiples références aux chefs d’œuvre du cinéma italien – de L’Arbre au sabot (Olmi) au Guépard (Visconti) en passant par Théorème (Pasolini) – l’ensemble des critiques à Cannes s’est laissé séduire par « un doux rêve éveillé, une fable intemporelle et lumineuse » (Sens critique).

 

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 7 Novembre 2018 au Mardi 13 Novembre 2018
  • Semaine du Mercredi 14 Novembre 2018 au Mardi 20 Novembre 2018
  • Semaine du Mercredi 21 Novembre 2018 au Mardi 27 Novembre 2018

E-billet


E-billet

Critiques

  • Commentaire de CP |

    J’avais beaucoup aimé les précédents films d’Alice Rohrwacher, « Corpo Céleste » et « Les Merveilles » mais j’avoue que «  Heureux comme Lazzaro » ne m’a pas totalement touché.
    Cette fable mystique oscille entre monde réel et fiction.
    Deux parties dans le film: une communauté paysanne déconnectée du monde contemporain vivant en autarcie dans des conditions difficiles exploitée par une marquise, et une rupture brusque pour les membres de ce village qui se retrouve au cœur de la ville dans une situation toujours précaire et qui essaient de survivre tant bien que mal.
    Seul Lazzaro, doué d’une bonté exceptionnelle, ne change pas, il traverse ces 2 mondes en s’adaptant et en gardant sur les choses un regard candide.
    Beaucoup de sujets abordés dans ce film et le rythme lent fait parfois perdre le fil de l’histoire et on ne sait plus vers la fin où nous mène la réalisatrice.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.