Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Emily Dickinson, A Quiet Passion

Emily Dickinson, A Quiet Passion

de Terence Davies

avec Cynthia Nixon, Jennifer Ehle, Jodhi May, Keith Carradine, Catherine Bailey

Genre :

Nationalité : Grande-Bretagne

Année de sortie : 2017

Durée : 02h05

Version : Couleur

Nouvelle-Angleterre, XIXème siècle. Dans son pensionnat de jeunes filles de bonne famille, la jeune Emily Dickinson ne cesse de se rebeller contre les discours évangéliques qui y sont professés. Son père se voit contraint de la ramener au domicile familial, pour le plus grand bonheur de sa soeur Vinnie et de son frère Austin. Passionnée de poésie, Emily écrit nuit et jour dans l’espoir d’être publiée. Les années passent, Emily poursuit sa recherche de la quintessence poétique. La rencontre avec une jeune mondaine indépendante et réfractaire aux conventions sociales ravive sa rébellion. Dès lors, elle n’hésite plus à s’opposer à quiconque voudrait lui dicter sa conduite. Personnage mystérieux devenu mythique, Emily Dickinson est considérée comme l’un des plus grands poètes américains.

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 3 Mai 2017 au Mardi 9 Mai 2017
  • Semaine du Mercredi 10 Mai 2017 au Mardi 16 Mai 2017

Critiques

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    Tout est dans l’oxymore du titre de ce film. Emily Dickinson était une femme à la personnalité complexe, passionnée et passionnante. J’ai particulièrement apprécié la mise en scène, parfaitement adaptée à la « calme passion » évoquée dans le titre. Le rythme est lent, apaisé, avec de longs panoramiques, une caméra fluide, des couleurs chaudes, une lumière souvent crépusculaire (sauf dans les jardins, fleuris et lumineux), tout concourt à rendre compte du climat de sérénité dans lequel vivait la poétesse. Et pourtant, la vie, la passion, la rébellion, la fureur de l’écrivaine sont bien là aussi, mais on les retrouve davantage dans la bande son, avec des dialogues percutants, parfois drôles, ironiques, désespérés, ou dans le jeu des acteurs, tout en violente retenue, comme il était d’usage dans la société corsetée de cette époque près de Boston. Si en plus vous vous intéressez à la langue, vous allez vous régaler. On peut juste regretter des plans parfois un peu trop étirés.
    NB : tout rapprochement entre cette passion apaisée et le slogan ridicule et mensonger d’un parti d’extrême droite serait inconvenant.

  • Commentaire de Catherine FELIX |

    "A quiet passion", certes mais l'image de la femme rebelle est très vite effacée par l'image d'une femme aigrie, intransigeante, insupportable à elle-même et aux autres.
    "A quiet passion" ou comment rejeter les autres pour n'être plus qu'une furie murée en elle-même.
    Les longs panoramiques détaillent les objets avec minutie, étouffent en quelque sorte le personnage comme la société puritaine de l'époque mais ils donnent au film une lenteur quelque peu exaspérante à laquelle s'ajoute une insistante complaisance sur les scènes liées à la maladie et à la mort. Certes telle est la poésie d'Emily Dickinson mais dans ce cas, autant lire directement ses poèmes. A ce propos j'ai apprécié les poèmes dits en voix-off qui collent aux images et aux scènes filmées, mais pas assez pour apprécier ce film long et lent, aux dialogues quelque peu didactiques.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • 120 battements par minute
  • Djam
  • Hana-Bi
  • Kids Return
  • L'Eté de Kikujiro
  • L'Éternel retour
  • la chouette entre veille et sommeil
  • les as de la jungle
  • Les Proies
  • Lola Pater
  • Lumières d'été
  • moi moche et méchant 3
  • Patagonia, el invierno
  • Que Dios Nos Perdone
  • Sans pitié
  • Tom Of Finland
  • Une Femme douce
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.