Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Cœurs purs

Cœurs purs - Cuori Puri

de Roberto De Paolis

avec Selene Caramazza, Simone Liberati, Barbora Bobulova, Stefano Fresi, Edoardo Pesce

Genre : Drame

Nationalité : Italie

Année de sortie : 2018

Durée : 01h55

Version : Couleur

Stefano, un jeune vigile, poursuit Agnese qui vient de voler un téléphone portable. À bout de course, après l'avoir arrêtée, il la laisse partir. Ce sont les premières images du film, on est immédiatement happés. Mais qui sont Stefano et Agnese ? Lui, d'un milieu très modeste, oscille entre petite délinquance et envie de s'affranchir de son milieu ; elle, presque dix-huit ans, vit avec sa mère, catholique ultra-pratiquante qui demande à sa fille de faire vœu de chasteté jusqu'au mariage. Après avoir quitté sa place de vigile, Stefano devient le gardien d'un parking situé à côté d'un grand campement de roms. Il revoit alors Agnese, venue, avec sa mère, donner des vêtements aux gitans...

Un jeune homme et une jeune femme que tout oppose et qui vont tenter de s'aimer malgré les obstacles, le sujet n'est pas neuf, certes, mais cela n'empêche pas cette variation de Roméo et Juliette d'être un premier long métrage remarquable.

Cœurs purs est particulièrement intéressant par sa dimension sociale et sa description d'une Italie banlieusarde assez peu vue. Du côté d'Agnese, prise entre les réunions du groupe de jeunes dont elle fait partie, dirigées par un prêtre pugnace qui veut faire promettre la chasteté (« Heureux sont ceux qui ont le cœur pur, car ils verront dieu » cite t-il), et sa mère très protectrice. Du côté de Stefano qui subit un contexte financier et familial difficile et qui doit prendre en charge ses parents expulsés de leur logement. Et entre ces deux personnages qui cherchent à s'extirper de leur quotidien et rêvent d'un ailleurs, le campement des roms, qui, symboliquement, les sépare tout autant qu'il les rapproche. Le film séduit aussi par sa forme, tendue nerveuse, qui montre des êtres complexes, ambigus, jamais tout d'une pièce. Quant à la dimension romanesque, elle fonctionne parfaitement, l'histoire d'amour est émouvante et on est touché par les tiraillements et les contradictions qui animent Stefano et Agnese. Ces différents aspects sont brillamment maîtrisés par Roberto de Paolis dont le talent donne à Coeurs purs un souffle qui nous emporte avec grand plaisir.

JF

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 3 Janvier 2018 au Mardi 9 Janvier 2018
  • Semaine du Mercredi 10 Janvier 2018 au Mardi 16 Janvier 2018
  • Semaine du Mercredi 17 Janvier 2018 au Mardi 23 Janvier 2018

Critiques

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    J’ai BEAUCOUP aimé cette peinture de la sortie de l’adolescence, cet entre-deux, cette confusion, ces doutes incarnés dans le beau personnage d’Agnese. Pas de manichéisme dans cette histoire, la vertu et la bassesse cohabitent à l’intérieur de chaque personnage, même les plus vertueux mentent, agressent et volent. Entre violence et tendresse, insolence et naïveté, pudeur et impudence, les deux héros avancent et se cherchent à tâtons, tentant de trouver leur voie face à des adultes souvent rigides et cyniques. Quant à la mise en scène, elle est très enlevée, voire trop, je regrette l’abus de caméras portées et de cadrages serrés sur les visages et les corps qui rendent l’atmosphère oppressante, même si c’est probablement le but recherché. Il y a heureusement des scènes plus posées qui permettent de respirer et surtout quelques notes d’humour comme cette belle et drôle leçon de morale religieuse à base d’étymologie éthique prodiguée par un curé habité et inspiré.
    Ce film fort et émouvant laissera des traces.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • Après l'ombre
  • belle et sébastien 3
  • comme-des-rois
  • Correspondant 17
  • croc blanc
  • Je vais mieux
  • Jersey Affair
  • Katie Says Goodbye
  • Kings
  • L'Île aux chiens
  • L'Île aux chiens
  • La Route sauvage
  • Les Enchaînés
  • liberté 13 films poèmes de Paul Eluard
  • Mes Provinciales
  • Nobody's Watching
  • pat et mat déménagent
  • Place publique
  • The Third Murder
  • Transit
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.