Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Chez Nous

Chez Nous

de Lucas Belvaux

avec Emilie Dequenne, André Dussollier, Guillaume Gouix, Catherine Jacob, Anne Marivin

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2017

Durée : 01h54

Version : Couleur

Infirmière à domicile, entre Lens et Lille, Pauline s’occupe seule de ses deux enfants et de son ancien métallurgiste de père (militant communiste acariâtre). Tous ses patients l'aiment et comptent sur elle car elle est un modèle de générosité et de dévouement. Sensibles à sa popularité, les dirigeants d'un partie extrémiste en quête de légitimité lui propose d'être candidate aux prochaines élections municipales...

Les choses pourraient être simples pour elle: elle ne s'intéresse pas à la politique mais finit par se dire que, peut-être, au niveau local, elle pourrait changer quelque chose. D'autant plus que le responsable local du parti qui essaie de la recruter est un médecin très humain, qu'elle connaît depuis longtemps et s'est toujurs parfaitement occupé de ses parents...

 

Mais, bien sûr, en politique, rien n'est jamais simple...

Et les difficultés vont vite commencer à s'accumuler, les dangers aussi.

 

Mené plutôt comme un polar que comme un film-pamphlet, Chez nous est un film étonnamment complexe, au scénario remarquablement ficelé, riche en personnages ambigus (tous interprétés par des acteurs exceptionnels) et, somme toute, assez peu manichéen dont on ressort avec beaucoup de questions.

ER

 

x

 

Filmographie : Pour rire (96) – Un couple épatant-Cavale-Après la vie (03) – La Raison du plus faible (06) – Rapt (09) -38 témoins (12) – Pas son genre (14)

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 22 Février 2017 au Mardi 28 Février 2017
  • Semaine du Mercredi 1 Mars 2017 au Mardi 7 Mars 2017
  • Semaine du Mercredi 8 Mars 2017 au Mardi 14 Mars 2017
  • Semaine du Mercredi 15 Mars 2017 au Mardi 21 Mars 2017

Critiques

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    J’ai bien aimé les premiers plans sur la campagne du Pas de Calais, les terrils et les rues désertes juste avant l’aube, en revanche j’ai trouvé les premières scènes de présentation des personnages un peu simplistes, pleines de clichés, je n’accrochais pas vraiment. Cependant, avec l’entrée dans la campagne électorale, les choses se complexifient, la psychologie et les rapports entre les personnages sont nettement plus réalistes et plus finement exposés. J’ai particulièrement apprécié la scène d’affrontement entre le père, vieux militant communiste, et sa fille naïve, embarquée sur une liste d’extrême droite. Ce qui nous intéresse ici, c’est la dérive de cette infirmière non politisée, active et généreuse, et la manière dont elle se fait prendre, comment elle se laisse séduire par le discours rassurant, policé et populiste de la nouvelle dirigeante d’extrême-droite. Lucas Belvaux nous montre bien la face cachée du FN, ses rapports avec les autres partis fascistes européens, ses magouilles financières, son exploitation de la misère sociale, et surtout sa violence bien dissimulée à l’opposé de l’image lisse et « sereine » constamment affichée. C’est donc toute l’hypocrisie de leur discours qui est exposée dans ce film et c’est très salutaire. Émilie Dequenne et André Dussollier sont excellents, comme toujours.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • Ana, mon amour
  • Ava
  • Ce qui nous lie
  • Creepy
  • K.O.
  • Le grand méchant renard et autres contes
  • Le Jour d'après
  • Le Vénérable W.
  • Les aventures du prince Ahmed
  • Nos Patriotes
  • Nothingwood
  • Retour à Montauk
  • voyages de rêve
  • Wallay
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.