Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Ce vieux rêve qui bouge

Ce vieux rêve qui bouge

de Alain Guiraudie,

avec Jean Segani, Jean-Marie Combelles, Pierre-Louis Calixte, Serge Ribes…,

Genre : Comédie Dramatique

Nationalité : France

Année de sortie : 2001

Durée : 00h00

Version :

Le film met en scène de façon rigoureuse et légère les derniers jours d'une usine où il ne reste plus qu'une poignée d'ouvriers. Dans ce temps suspendu, un jeune technicien vient démonter une dernière machine. Tandis qu'il travaille, les ouvriers attendent la fin en bavardant et en se promenant. Chronique sociale d'une certaine classe ouvrière en voie de disparition, le film est cela mais pas seulement, car bientôt le jeune garçon dévoile peu à peu son désir, sexuel et amoureux, pour le patron de l'usine…
Alain Guiraudie : "J'avais ce désir de réaliser un film autour du monde ouvrier et de cette période où beaucoup d'usines ont fermé avec toutes les vagues de licenciements que ça a provoqué… Parallèlement à cette idée de documentaire, je travaillais sur un autre film : une histoire de désir entre trois hommes… Les deux projets s'opposaient et c'est en les réunissant que j'ai trouvé mon angle d'attaque. Ca me permettait aussi de sortir de l'imagerie traditionnelle du milieu homosexuel. Transposer des affaires de drague dans un monde du travail très viril me permettait d'aller à l'encontre de l'effet Gay pride. J'avais aussi envie de filmer des gens qui n'avaient pas une beauté évidente mais dont on pouvait quand même tirer une séduction".
Sélectionné par la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, découvert et primé lors du dernier festival Côté court de Pantin, il a également été distingué pour le Prix Jean-Vigo. Cinquième film de son auteur et premier, presque, long métrage (50 minutes) Ce vieux rêve qui bouge est une belle réussite.
Atypique, le film mélange les thèmes de façon audacieuse en n'oubliant ni l'humour, ni une certaine forme d'absurde (entre autres, je vous laisse découvrir la mystérieuse machine à démonter et la conclusion du film).
Il nous livre une superbe réflexion sur le travail, l'amour et l'amitié ; et son petit format ne l'empêche pas de réussir à prendre une belle ampleur.
J.F.
Bibliographie : Chronic'art Cannes 2001/ Libération 15/05/2001.

Critiques

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • Ága
  • Amanda
  • Carmen et Lola
  • Cold War - Zimna Wojna
  • En liberté !
  • Heureux comme Lazzaro
  • High Life
  • Kursk
  • Le Grand Bain
  • Les Chatouilles
  • Les Vieux fourneaux
  • My Left Foot
  • Petits contes sous la neige
  • phantom boy
  • silent voice
  • Silvio et les autres
  • soirée courts-métrages d'animation
  • Suspiria
  • Ubérisation, rêve ou cauchemar ?
  • Un Amour impossible
  • Yomeddine
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.