Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Bienvenue au Gondwana

Bienvenue au Gondwana

de Mamane

avec Antoine Gouy, Antoine Duléry, Michel Gohou, Cravatte Digbeu, Prudence Maidou

Genre : Comédie

Nationalité : France

Année de sortie : 2017

Durée : 01h40

Version : Couleur

Accompagné d’un notable français très calculateur, Julien Franchon est un énarque du Quai d’Orsay parachuté au Gondwana (pays imaginaire très exactement situé au Nord de quelque part et au sud de là) pour surveiller la mise en place des premières élections libres. Au cours de l’aventure, il rencontrera les ministres du Président fondateur, découvrira l’étendue de la corruption, tombera amoureux d’une femme rebelle et du reggae de Tiken Jah Fakoly… Mamane dessine de jolis personnages perdus dans un monde absurde qui les dépasse. Humoriste chroniqueur sur RFI devenu réalisateur, il cache sa visée morale sous les atours de la comédie et du conte universels, dans un rire toujours communicatif.

Sources : dossier de presse, Première.

Bande annonce

Séances

  • Lundi 1 Mai :
    14h30
    19h15
  • Mardi 2 Mai :
    14h30
    19h15

Critiques

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • 11 minutes
  • A mon âge je me cache encore pour fumer
  • Accords de « partenariat » avec l’Afrique : un néo-colonialisme
  • Adieu Mandalay
  • Après la tempête
  • Aurore
  • Bienvenue au Gondwana
  • Cessez-le-feu
  • Corporate
  • Django
  • Je danserai si je veux
  • Jonction 48
  • L'Homme aux mille visages
  • La Coupe à dix francs
  • la ferme des animaux
  • la jeune fille et son aigle
  • la ronde des couleurs
  • lego batman
  • Les Initiés
  • Patients
  • Premier Contact
  • 48 h Film Project
  • The Young Lady
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.