Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

A mon âge je me cache encore pour fumer

A mon âge je me cache encore pour fumer

de Rayhana Obermeyer

avec Hiam Abbass, Biyouna, Nadia Kaci, Fadila Belkebla, Nassima Benchicou

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2017

Durée : 01h30

Version : Couleur

Le hammam est pour les musulmanes le seul endroit où leur parole peut se libérer complètement. Elles sont neuf, aux âges, situations et physiques très divers, qui s’interpellent, fument des cigarettes, se racontent, partagent leurs rires et leurs colères, qu’elles soient « bâchées » ou « décapotables ».

Rayhana Obermeyer s’est inspirée d’une pièce de théâtre qu’elle a écrite directement en français. Ce qu’elle montre ne concerne pas que les musulmanes confrontées au machisme d’un islam passéiste mais toutes les femmes en quête de leur dignité. Des problématiques fortes (amour, mariage, éducation, liberté…) mais traitées avec beaucoup d’humanité et d’humour.

Sources : dossier de presse   

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 26 Avril 2017 au Mardi 2 Mai 2017
  • Semaine du Mercredi 3 Mai 2017 au Mardi 9 Mai 2017
  • Semaine du Mercredi 10 Mai 2017 au Mardi 16 Mai 2017

Critiques

  • Commentaire de Catherine FELIX |

    Le hammam, lieu de libération de la parole et du corps des femmes… Et pourtant cette parole libérée n’échappe pas au poids des traditions durement enracinées et les foulards qui volent à la fin du film au-dessus de la ville d’Alger sont noirs, noirs comme des corbeaux.
    Elles viennent ce jour-là au hammam, elles sont toutes différentes par l’âge, le milieu social, les convictions. Une douce vieille dame évoque comment elle a été vendue à 11 ans mais se rappelle avec le sourire combien elle et son beau-frère se sont aimés… Une jeune veuve intégriste est rejetée par toutes mais elle crachera le venin de son intégrisme à la fin du film… Une autre jeune femme affiche son indépendance… Des disputes, des élans de solidarité… Les commentaires impitoyables sur les hommes fusent de toutes parts…
    A l’étage, la responsable du hammam (remarquable Hiam Abbass, comme toujours) cache un secret et ce secret est au cœur de la tragédie qui se noue. Car c’est bien d’une tragédie qu’il s’agit : unité de lieu, unité de temps, unité d’action jusqu’à la violence finale.
    Et pourtant jamais le film ne donne l’impression d’être du théâtre filmé. Pourtant il s’agit au départ d’une pièce de théâtre écrite et portée à l’écran par la réalisatrice elle-même, Hayhana Obermeyer, qui a été agressée par de jeunes intégristes alors qu’elle se rendait au théâtre des Métallos où était jouée sa pièce.
    Un film sur des femmes, réalisé par une femme… Un film vital… A montrer aux hommes sans modération ?!

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • A Beautiful Day
  • Au revoir là-haut
  • Carré 35
  • D'après une Histoire Vraie
  • Dans la forêt enchantée de Oukybouky
  • Diane a les épaules
  • En attendant les Hirondelles
  • Jeune femme
  • l'école buissonnière
  • La Mélodie
  • Le Musée des merveilles
  • le vent dans les roseaux
  • M
  • Maryline
  • Mémoire filmée de Tours
  • Mise à Mort du Cerf Sacré
  • NOURRIR L’AVENIR
  • Prendre le large
  • The Square
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.