Revenir

 
Mon voisin Totoro
Fiche du film

Mon voisin Totoro

de Hayao Miyazaki,

Genre : Animation

Nationalité : Japon

Année de sortie : 1987

Durée : 01:23

Version : Couleur

Tout public à partir de 4 ans
Synopsis

Mon voisin Totoro, c'est une plongée dans le Japon des années 60, où deux fillettes vont rencontrer le dieu de la forêt, vivant dans un camphrier géant.


Mon voisin Totoro, c'est la preuve qu'il n'y a pas besoin d'avoir un méchant dans une histoire. Qu'il suffit d'une mise en place suffisamment ingénieuse : un père et ses deux filles vont vivre à la campagne, leur mère étant à l'hôpital.


Mon voisin Totoro, c'est un hommage à la culture shintoïste et à la nature. Que ce soit par des temples dédiés aux kamis, par l'immense camphrier, ou directement par Totoro, la tradition nippone nous saute aux yeux.


Mon voisin Totoro, c'est un monstre au charisme si incontestable qu'il est devenu la mascotte du plus grand studio d'animation de tous les temps. C'est une boule de poils si attachante qu'elle nous fixe un grand sourire en travers du visage chaque fois qu'on la voit.


Mon voisin Totoro, c'est un arrêt de bus sous la pluie, un arbre qui pousse dans la nuit, une poésie de chaque instant.


Mon voisin Totoro, c'est l'envie d'essayer de faire pousser un arbre avec un parapluie. De s'envoler par-delà la forêt pour se rappeler que le vent est un élément vivant, mouvant, impalpable. D'aller dormir dans la cachette de Totoro. De chasser les noiraudes. De chercher d'éventuels glands égarés par un Totoro.


Mon voisin Totoro, c'est la preuve que la curiosité (de Mei) n'est pas un vilain défaut. C'est une ode aux bienfaits de l'innocence, seules les deux fillettes ayant la possibilité de voir Totoro.


Mon voisin Totoro, c'est un monstre avec un parapluie s'enthousiasmant du bruit de la pluie.


Mon voisin Totoro, c'est un chat-bus, aussi inquiétant que rassurant. Des noiraudes. Des petits Totoros (Chibi-Totoro et Chu-Totoro). Un grand Totoro.


Mon voisin Totoro, c'est une BO parfaite. C'est un thème aujourd'hui appris dans les écoles au Japon. C'est l'impression que la musique glisse comme le vent dans les feuilles.


Mon voisin Totoro, c'est simplement oublier pendant 90 minutes les soucis quotidiens, la vie, le travail, la réalité. C'est vouloir partir à la recherche de cette immense boule de poils et dormir sur son ventre. C'est un apaisement et une joie de vivre instantanés. C'est espérer que Totoro existe.

 

C'est un film qui nous rappelle ce qu'est l'innocence, la beauté, l'insouciance.

Infos / Commentaires

Mercredi 30 à 14 h, projection tout public dans le cadre de École au cinéma.

 

Bande annonce
Séances